Qu’est-ce qu’une

coopérative vinicole ?

Les coopératives vinicoles sont des entreprises collectives, regroupant des exploitants de l’AOC champagne.

Chaque coopérateur est associé et donc copropriétaire de la coopérative : celle-ci lui appartient et il peut donc participer à son développement, donner son avis sur les décisions et orientations stratégiques.

Si chaque coopérative développe son propre projet d’entreprise, toutes partagent les mêmes valeurs fondatrices, gage de qualité et d’indépendance pour l’ensemble des coopérateurs adhérents : la solidarité ; l’équité ; le mutualisme ; et une approche durable des enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux.

Résolument modernes mais attachées au respect des traditions, les coopératives vinicoles garantissent la maîtrise de la matière première et participent activement au partage équitable de la valeur générée entre ceux qui produisent le raisin et ceux qui commercialisent le champagne.

Le rôle des coopératives

au sein de la filière viticole champenoise

1. La maîtrise de la matière première par sa force de regroupement :

La coopération champenoise est aujourd’hui une véritable force économique, confortant les intérêts du vignoble notamment en permettant le partage équitable de la valeur générée entre ceux qui produisent le raisin et ceux qui commercialisent le champagne.

2. L’élaboration et la commercialisation par les vignerons :

Les coopératives mettent à disposition de leurs adhérents un savoir-faire reconnu en matière d’élaboration et d’assemblage des vins. Elles proposent des prestations allant du pressurage jusqu’au dégorgement afin qu’ils puissent commercialiser leur champagne. Les coopératives ont permis aux vignerons d’accéder plus facilement à la manipulation et ainsi développer leurs ventes.

3. Le développement des marques de la coopération :

Aujourd’hui, une quarantaine de coopératives commercialisent leur champagne. Parmi elles, nombreuses sont les coopératives qui ont su développer des marques aujourd’hui connues et reconnues à la fois sur le plan national et international.

Les coopératives

au service des adhérents

les coopératives vinicoles de champagne

en chiffres

La coopération vinicole a été mise en place par le syndicalisme viticole champenois au début du XXème siècle dans l’objectif de conforter le vignoble champenois. Elle s’est véritablement développée après la seconde guerre mondiale toujours sous l’impulsion du SGV qui voyait en elle un moyen “d’émanciper ” les viticulteurs champenois.

Actuellement la coopération champenoise représente :

70

des déclarants de récolte
Soit 14 000 coopérateurs

45

de la surface AOC Champagne
Soit 13 580 ha de production

132

coopératives

1

milliard d’€ de cA

+1000

salariés

25

millions de bouteilles vendues par 2700 coopérateurs sous leurs marques

1.8

millions d’hectolitres de capacité de cuverie

300

millions de bouteilles (stockage)

 

27

millions de bouteilles vendues par 40 coopératives